Jump to content

Clément

Membres
  • Content Count

    255
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Clément


  1. C'est beaucoup trop prématuré de parler de ça maintenant... que l'on en parle en mars-avril ok mais là ça sert à rien.

    voilà, je donne mon point de vu c'est tout.

     

    Tiens tiens lol

    Je pense comme Jean-Louis Triaud

     

    Le président girondin, Jean-Louis Triaud n’a pas encore décidé s’il allait lever l’option d’achat fixée à quinze millions d’euros par le club lombard. « La question ne se pose pas, a indiqué le président bordelais. Elle se posera au mois d’avril. Pourquoi en parler aujourd’hui alors que ça va se faire en avril. On a six mois, on ne va pas en parler plus que ça. Je ne vois pourquoi on commencerait à se gratter la tête pour savoir si on l’annonce ou pas. On a le temps. »


  2. Oui comme tu as donné ton point de vue quelques pages auparavant, disant que Gourcuff à Bordeaux était tout bonnement impossible ...

     

    Effectivement j'ai bien dit ça. Puis, j'ai pensé que ça ne servait à rien de penser à cela car je pourrais changer d'avis dans 10 jour avec de nouvelles infos, puis changer de nouveau dans 1 mois, puis 3 mois après... On peut allé jusqu'à avril 2009 comme ça.

    D'où ma réflexion faite. Rien de méchant :)

    Merci à vous pour vos divers avis, vous êtes toujours au taquet! Continuez comme ça :yellow:


  3. @ the_Tzer33 : si le débat sur ce sujet ne t'intéresse pas

     

    Le débat m'intéresse beaucoup,

    Ce que je ne comprend pas c'est comment vous pouvez autant parler avec aussi peu d'infos précises!

     

    Avant de parler d'un transfert et de la signature de Gourcuff à Bordeaux pour plusieurs années il faut avant tout connaître les intentions du joueur sinon tout votre blalblalbla ne sert stictement à rien.

    Il faut prendre les choses dans le bon ordre.


  4. Vous me faites bien rire à faire ceux qui connaissent le monde du football pro! Comme si vous connaissiez les éléments du contrat de prêt signé entre le MilanAC et Bordeaux, comme si vous connaissiez les intentons des dirigeants Bordelais, comme si vous connaissiez les chiffres exactes des finances Bordelaises,... et j'en passe..

    A force de vous faire des "films" et à vouloir prédire l'avenir, la déception sera peut-être encore plu forte..

    A bon entendeur


  5. d'une on va avoir beaucoup de mal à payer la clause de Gourcuff

    et de deux il est impossible de pour voir payer son salaire

     

    conclusion : impossible que Gourcuff signe aux Girondins la saison prochaine

     

    seul espoir : 1 année de plus sous forme de prêt de la part du MilanAC


  6. Comme quoi c'est pas lui qui décide puisque le match a finalement eu lieu en France -_-

     

    Alors on le traite d'enc*** parce qu'il a des idées????

     

    c'est vrai, il le mérite, quelle honte d'avoir des idées :rolleyes:

     

    pour ce qui est de suivre le match à la tv ou au stade, je m'en balance de ce que tu penses mon pauvre..... :lol:

     

    et puis toi t'es un fidèle ça t'aurait pas dérangé d'aller à Chicago voir le match :lol: .... pfff

     

    Heuresement que le match a eu lieu en France!

     

    Qu' Aulas ait des idées ça ne me dérange pas. Ce qui me dérange c'est qu'il voulait se remplir les poches au détriment des supporters Français qui sont passionnés par leurs clubs et qui souhaitaient aller au stade pour encourager leur équipe.

     

    Oui tu t'en balance mais je dis bien la vérité te concernant : "Mais bon tu n'es peut-être pas concerné vu que tu dois suivre ta passion des Girondins derrière ton écran de télévision ou d'ordinateur...".

     

    Justement oui ça m'aurait dérangé de faire le déplacement aux US alors que le match peut se jouer en France (à Bordeaux, à Lyon,... peu importe). Etre empêché d'aller au stade pour qu'Aulas se replisse les poches ça me gêne, peut-être pas toi... mais il faut arrêter de penser qu'à soi-même.


  7. quoi Aulas a tué ta mère??? égorgé ton chien????

     

    Ah non il est juste président d'un club de foot.....

     

    pathétique :redcard:

     

    Non il voulait tout simplement faire jouer le match à Chicago et priver des milliers de supporters d'aller au stade juste pour se remplir les poches...

    Mais bon tu n'es peut-être pas concerné vu que tu dois suivre ta passion des Girondins derrière ton écran de télévision ou d'ordinateur...


  8. Traître! :lol: Mavuba serait un traître! :lol:

     

    Pas la peine d'aller faire le mignon devant le VS (match de Coupe contre Lille) et de prendre le micro, pour remercier les Ultramarines, pour quelques mois après aller signer chez un des "ennemis jurés"!


  9. Quand Mavuba a débarqué Lille au mois de janvier dernier MisterInfiny nous assurait que Mavuba ne resterait pas à Lille!

    MisterInfiny affirme connaitre Mavuba "personnellement". Peux-tu nous dire si Mavuba restera à Lille pour la saison prochaine?


  10. Rassurant !!! de 4 à 5 semaines on passe à 2 :rolleyes:

     

    J'aurais quand même préféré que le staff qu'il n'a rien et qu'ils disent qu'il a tout simplement fait une grosse simulation très réaliste d'ailleurs :lol::P

     

    Si Wendel simule avec une cheville aussi tordu il est vraiment très fort!

    Je ne sais pas si tu as vu le match sur canal+ mais voici la vidéo qui te confirmera que ce n'est pas une simulation :

    http://fr.youtube.com/watch?v=CKOGRg1PS2s


  11. Selon le journal en ligne argentin Adnmundo, Fernando Cavenaghi serait en passe de retrouver la sélection argentine. En effet, le numéro 9 girondin devrait normalement être convoqué par le sélectionneur albiceleste Alfio Basile pour disputer un match amical face à l'Egypte le 26 mars prochain.

     

    Source : http://www.adnmundo.com/contenidos/deporte...chTxt=cavenaghi

     

    Lunes, 03 de Marzo de 2008

     

    Cavenaghi sería convocado a la Selección Argentina

     

    El actual goleador del Burdeos de Francia sería citado por el seleccionador argentino, Alfio Basile, para el partido amistoso del 26 de marzo ante Egipto.

     

    Fernando Cavenaghi sería llamado para disputar el partido amistoso en el que la Selección Argentina enfrentará a Egipto, actual campeón de Africa, el día 26 de marzo. La lista recién se dará a conocer el 11 de este mes, pero el ex jugador de River Plate estaría incluido debido a sus buenas actuaciones en el Burdeos.

     

    Para enfrentar a Egipto el técnico del seleccionado argentino convocará únicamente jugadores que actúan en Europa y esta vez no habrá futbolistas que jueguen en el ámbito local. Es por eso que, a fuerza de goles, el delantero del equipo francés pueda ser citado para enfrentar al bicampeón africano.

     

    Un jugador que podría retornar para vestir la camiseta celeste y blanca sería Julio Cruz, quien últimamente desplazó con un buen rendimiento a su compatriota Hernán Crespo en la delantera del Inter italiano.

     

    Otro atacante que está teniendo en la mira del seleccionador es el ex Racing Club, Lisandro López, quien ya fue convocado con anterioridad al seleccionado argentino por Basile. El actual goleador del Porto de Portugal lidera la tabla de anotadores en la liga lusitana.

     

    Una de las preocupaciones del técnico argentino se encuentra en el mediocampo, debido a que al no poder contar con Juan Román Riquelme no tiene un enganche clásico para convocar en su lugar. Por eso, es probable que Basile presente un esquema táctico diferente al que vino utilizando en los últimos partidos.

     

    Hasta ahora el seleccionado tiene dos partidos amistosos confirmados para este año, el mencionado del 26 de marzo ante Egipto y el otro el 24 de mayo frente a la selección de Cataluña.

     

    Por las eliminatorias sudamericanas el seleccionado argentino volverá a jugar el 14 de junio en la cancha de River ante Ecuador, y cuatro días después tendrá que enfrentar como visitante a Brasil.

     

     

    Pas de traduction de ma part désolé...


  12. Fernando Cavenaghi, nouvel ambassadeur de la marque Mizuno

     

    L'attaquant argentin des Girondins de Bordeaux, Fernando CAVENAGHI, a signé un contrat exclusif d'équipement avec le géant japonais d'articles de sport : MIZUNO.

     

    Fernando Cavenaghi sera donc l'ambassadeur principal de la marque Mizuno, en France, aux cotés de CRIS (Olympique Lyonnais) et Benoît CHEYROU (Olympique de Marseille). Il participera ainsi aux prochaines campagnes de communication de la marque, et plus particulièrement à la campagne de lancement de la nouvelle chaussure Wave Ghost Striker 2 au mois de juin 2008.

     

    Source : football365


  13. Personnellement concernant Bellion, certes il est a 11 buts, mais je pense qu'il avait la réussite avec lui en début de saison: au bon endroit au bon moment pour pousser le ballon dans les filets.

     

    Pour moi il n'a pas un coup de mou, simplement moins de réussite. A mes yeux, il n'a jamais été mauvais, mais il n'a jamais non plus était fantastique.

     

    C'est un bon attaquant je pense mais ca s'arrete la. Il est quand meme bien utile sur le front de l'attaque, mais pas indispensable.

     

    Fin du HS.

     

    Ce n'est pas le topic de Bellion ici !!


  14. 12/02 Club : Gasset l' adjoint

     

    Jean Louis Gasset s' est entretenu avec le journal le Midi Libre.

     

    Il s 'est ainsi exprimé sur son statut d' adjoint de Laurent blanc. Un statut qui lui plait, et qu' il assume. Il a pourtant déjà occupé les fonctions d'entraîneur à Montpellier, Caen et Istres.

     

    Voici l' entretien:

     

    Etre reconnu en tant qu'adjoint, n'est-ce pas mieux qu'êtreun entraîneur moins reconnu ?

     

    C'est un autre métier. En tant que formateur à la base, je m'adapte à la situation, aux joueurs que j'entraîne. Et puis, il faut l'avouer, j'ai le profil d'un coach principal de Ligue 2 ou d'une équipe de L1 sans ambitions. Comme quoi, la réputation compte beaucoup.

     

     

    Quelles expériences avez-vous retiré de vos passages comme entraîneur numéro 1 à Montpellier, Caen et Istres ?

     

    L'aspect médiatique de l'entraîneur était une contrainte, je ne suis pas un homme d'image. L'exposition de la fonction est plus dangereuse que bienfaitrice. Il faut réfléchir à ce que l'on dit, rendre des comptes sur un match déjà joué alors que l'important, dans notre métier, est de préparer celui à venir. L'énergie que tu bouffes, c'est autant de moins que tu consacres à ta mission de technicien à la recherche de nouveautés dans les exercices. Moi, je suis un homme de terrain dans l'action et la réaction.

     

     

    N'y a-t-il pas une frustration à être un homme de l'ombre ?

     

    Quand tu collabores avec des gens qui te font confiance, il n'y a pas cette notion de numéro 1 ou de numéro 2. Tu ressens les mêmes joies, les mêmes peines, les mêmes inquiétudes. C'est l'adhésion d'un groupe à un système. Ma réaction aux résultats est la même quel que soit le poste que j'occupe.

     

     

    Quel est le rôle d'un adjoint, ses prérogatives ?

     

    Organiser et animer les entraînements selon un schéma établi avec Laurent Blanc, en fonction du calendrier. Mais le choix des hommes, c'est lui. Il a donc besoin d'un certain recul pour analyser l'état de forme et le rendement de chacun. Je m'occupe aussi des montages vidéo pour mieux faire découvrir aux joueurs les points forts et les points faibles de l'adversaire. Laurent les découvre en même temps qu'eux, le matin du match.

     

    Le fonctionnement de l'adjoint est-il différent selon l'entraîneur ?

     

    Dans tous les cas, il faut être complémentaires. Mais, entre Fernandez et Blanc, c'est le jour et la nuit. Luis devait vider son énergie durant la semaine. Il animait physiquement les entraînements, il était encore joueur, il voulait avoir ce contact avec le ballon. Par rapport à cette attitude, l'adjoint est moins présent dans le cadre du terrain. Laurent, lui, est plus dans un rôle de manager-observateur, très complice avec son staff et en totale confiance. Il a beaucoup de souvenirs de ses passages dans les différents clubs de sa carrière. Son fonctionnement ressemble beaucoup à celui de Sir Alex Ferguson à Manchester. Il n'organise pas, il intervient et corrige.

     

    Savez-vous pourquoi Laurent Blanc vous a choisi ?

     

    En plus de mon expérience d'entraîneur, de mon intransigeance envers les joueurs, je crois qu'il a choisi un homme de confiance. Dans notre métier, c'est de plus en plus rare. Après mon limogeage d'Istres, j'étais dans le "dur" et dans le doute, Laurent est venu me chercher à ce moment. Le challenge était parfait.

     

     

    Ce challenge était-il risqué pour lui et pour vous ?

     

    Pas véritablement car Laurent s'est donné le temps de la réflexion avant de faire ce métier. Il a choisi de venir à Bordeaux en sachant très bien le club que c'était et l'équipe dont il s'occuperait. On était au départ d'un Grand Prix avec une bonne bagnole. C'est un privilège. Après, il y a des choses à découvrir, des réglages à faire. L'empreinte de Laurent Blanc est dans le système de jeu et dans les mots qu'il utilise : il fait ce qu'il dit. Mais seuls les résultats disent si tu as raison ou tort.

     

     

    Vous avez occupé tous les postes du foot. Que vous reste-t-il à apprendre ?

     

    Le très haut niveau. Je suis curieux du comportement des grands joueurs, des grandes équipes.

     

     

    Que pouvez-vous dire de l'évolution du foot ?

     

    Les joueurs sont de mieux en mieux préparés et de plus en plus sollicités. Physiquement, ce sont des monstres mais ça n'empêche pas les blessures. On tire sur la machine, c'est inquiétant. Il faut anticiper les fatigues et la notion d'équipe type n'existe plus.

     

    Montpellier, est-ce pour vous une cicatrice mal refermée ou des souvenirs heureux ?

     

    Je dois tout à ce club, j'y ai occupé tous les postes. Quant aux conflits avec les uns et les autres, j'ai appris à relativiser.

     

     

    Votre avenir, vous le concevez où et comment ?

     

    Ce n'est plus mon avenir qui me préoccupe mais celui de mon fils, Robin. Il est éducateur sportif employé à la vacation. C'est peu. Avant d'être entraîneur, je suis un père.

     

    Voici également les propos de Laurent Blanc sur son adjoint:

     

    « Je connais Jean-Louis depuis mes débuts pros. Plus tard, on s'est un peu perdus de vue et c'est grâce à Laurent Castro, dans sa structure réservée au football, à Montpellier, que nous nous sommes retrouvés. Au fil de la discussion, le plaisir de parler foot et de travailler ensemble s'est imposé naturellement. Jean-Louis était libre au moment où j'étais en contact avec Bordeaux. J'avais besoin d'un entraîneur sur lequel je pourrais me reposer, un relais. Mon fonctionnement exige un "technicien bis". Je n'aime pas le terme "d'adjoint". Nous formons véritablement un binôme.

    Jean-Louis est un passionné et un entraîneur compétent. A ce niveau, on ne peut pas mentir sur sa valeur. Après discussion, je lui laisse la responsabilité des séances d'entraînement. Il a la manière de transmettre sa bonne humeur aux joueurs tout en bossant. »


  15. Eh bien,tu m'en vois désolé mais à partir du moment où on me fait dire ce que je n'ai pas dit et qu'on m'attribue de faux propos,je réagis alors tu t'en prends à la bonne personne car comme tu as pu le constater,je ne suis pas le seul à me prendre la tête avec lui.

     

    Désormais les gars pour les "engueulades" vous vous envoyez un MP pour vous donnez RDV sur la shoutbox et vous débattez deçu!

    Merci

×
×
  • Create New...