Jump to content

[AJ] Geraldo Wendel


chazy-chaz
 Share

Recommended Posts

ça pourrait être très interessant...

:rolleyes:

Absent depuis la finale de la Coupe de la Ligue le 25 avril dernier en raison d'une blessure au genou droit, Wendel pourrait faire son retour à la compétition bien plus vite que prévu. Son absence était initialement estimée à deux moins environ, mais son ménisque guérit rapidement. Au point qu'il "espère être prêt dans quinze jours", soit la semaine du dernier match de la saison, à Caen.

 

Léquipe

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
  • Replies 368
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Posted Images

Le Trophée des Champions ce samedi (21h00) à Montréal, offrira à quelques-uns l'occasion de découvrir une destination nouvelle et originale pour un footballeur. A Bordeaux, le Brésilien Wendel était ainsi un des plus impatients de découvrir le Canada, un pays où il n'est jamais allé. Reste que l'objectif majeur reste bien de conserver un trophée remporté l'an passé. Les matches amicaux n'ont été que des entraînements améliorés, avec des séances le matin des rencontres. La compétition, ce qu'il aime, commence donc samedi à Montréal.

 

 

« J'aime être décisif... »

Titres, palmarès, challenges, stats, il est là pour ça. Wendel est du genre à annoncer ses objectifs, à assumer ensuite. «J'aime être décisif, avec les buts et les passes», assure-t-il d'une voix douce. «Certains joueurs n'osent pas en parler. Moi, ça ne m'a jamais fait peur. Il ne m'a manqué qu'une passe pour être une seconde fois le meilleur passeur du Championnat, un grand honneur. Et maintenant que je marque des buts, même si c'était moyen de ce côté la saison dernière, j'aimerais arriver à quarante pour ma quatrième année à Bordeaux. Le coach (Laurent Blanc) dit qu'un milieu doit marquer une dizaine de fois par saison. Pour y arriver, je dois en marquer 13 puisque j'en ai inscrit 7 en 2008/2009. Bon, je vais essayer...»

 

 

« Un sprint final personnel » pour être champion

Wendel a encore faim. Ligue des Champions, Coupes, Championnat, il a de quoi faire, même s'il sait que Bordeaux aura un autre statut à porter. Pour répondre présent, il a anticipé avant même la reprise, le titre pas encore en poche. Blessé au genou pendant la finale de Coupe de la Ligue, on lui avait annoncé «saison terminée», à son grand désespoir. En silence, il a cravaché pour revenir et a joué cinq minutes à Caen (38e journée saison 2008-2009). Son «sprint final personnel». Il avait décidé qu'il serait champion de France sur le terrain... Et les vacances? Il aurait pu se ressourcer au Brésil, ou aussi s'envoler pour Miami, l'endroit jet-set obligé cet été pour les footballeurs, les Maldives ou les Bahamas. Wendel a choisi... de rester à Bordeaux. Le Haillan, destination ensoleillée, sa plage et ses cocotiers ! Une décision mûrement réfléchie en famille et qu'il ne regrette absolument pas aujourd'hui, au contraire.

 

 

« Le seul Brésilien de l'histoire à ne pas rentrer chez lui »

«Evidemment, ça a surpris quand j'ai dit ça à mes coéquipiers. Fernando, Henrique et Jussiê ne me croyaient pas, les autres non plus. Le coach aussi a été plutôt étonné !» La petite Sofia, née début mai, verra le Brésil plus tard. Ce sont les membres de sa famille qui ont fait le voyage. Wendel, lui, a préparé ses cannes à pêche, sa passion, pris ses permis, acheté son équipement, repéré les lacs alentour. Une douleur à l'épaule l'a obligé à renoncer au dernier moment. Piscine, footing, parties de foot acharnées avec Diogo, son fils de 4 ans, barbecues et découverte de la corrida - «un truc de fou» - ont rythmé ses vacances françaises pépères. «Je dois être le seul Brésilien de l'histoire qui ne rentre pas chez lui», rigole-t-il. «Mais j'ai tellement envie de bien faire... On a montré qu'on était capable, les objectifs sont là, la pression aussi. C'est bien. On ne va pas s'arrêter là !»

 

L'été dernier, le Trophée des Champions avait donné le la d'une saison à trois titres. Il avait vécu ça en 2003, à Cruzeiro. Comment dit-on en Brésilien, «jamais deux sans trois» ?

 

Lawrence Leenhardt, à Bordeaux France Football

 

 

 

 

 

 

 

J'aime de plus en plus ce joueur. On le sent ambitieux et attaché à Bordeaux.

Link to comment
Share on other sites

Quel plaisir cette interview, on sent qu'il est vraiment bien à Bordeaux et qu'il veut aller loin avec le groupe. Un super professionnel, j'espère qu'il nous fera une saison d'enfer, comme ses propos le laisse à penser!

Link to comment
Share on other sites

Wendel est bien parti pour être le joueur brésilien qui aura le plus marqué l'histoire de notre club. Un mental de gagneur, et un gars qui montre qu'il aime nos couleurs. A moins qu'il nous quitte un jour pour Marseille, on peut considérer que Geraldo est ici chez lui.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Article dans L'EQUIPE du jour

 

 

Wendel, un été bordelais

 

Contrairement à ses équipiers, le Brésilien a passé ses vacances en Gironde. Ça a payé d’entrée devant Lens (4-1).

 

BORDEAUX – de notre envoyé spécial

 

DIOGO EST LIBRE dans sa tête. Et de ses mouvements au Haillan. Un maillot floqué à son nom, tantôt de la Seleçao, tantôt des Girondins, tantôt de la France, le fils de Wendel a pris l’habitude de venir y gambader les jours d’entraînement. Le petit Brésilien de quatre ans est chez lui à Bordeaux. Cela vaut aussi pour toute sa famille.

 

Au point qu’elle a décidé d’y rester en vacances, en juin. « Fernando et Jussiê (ses compatriotes) n’ont pas compris, s’amuse Wendel père (27 ans). Même le coach m’a pris à part pour me demander si j’étais sérieux. » Il l’était. Alors que tous les autres Sud-Américains ont sauté dans le premier avion dès le lendemain du sacre de champion et que ses équipiers français se sont éparpillés aux quatre coins de la planète, lui est resté au Haillan. Il vient d’y acheter une maison. Là, autour de la piscine et du barbecue, il a réuni toute sa famille. « Je ne suis pas allé au Brésil, c’est le Brésil qui est venu à moi », sourit-il.

 

Il en a également profité pour squatter les plages d’Arcachon et de Lacanau. À l’invitation de Julien Lescarret, son ami torero français, il a aussi assisté à sa première corrida à La Brède (Gironde). « J’ai ressenti un vrai choc en voyant ce petit homme face à cette grosse bête. Les toreros sont fous tellement ils sont courageux. Cela m’aide à relativiser mon métier de footballeur. »

 

Les étonnantes vacances de M. Wendel s’expliquent par la naissance le 5 mai de Sofia, sa première fille, par un vrai attachement à la France et à Bordeaux, où il se sent plus en sécurité qu’au Brésil, mais aussi et surtout par les leçons tirées de sa précédente entame de Championnat raté. Prolongé au sortir d’une brillante saison (douze buts en trente-six matches de L 1 en 2007-2008), Wendel s’était mis trop de pression. Frappé par un deuil familial, il avait vécu un été de déprime. « C’est pour ça que j’ai décidé de changer ma préparation en restant ici, confie-t-il. Cela m’a permis de bien me reposer, de suivre le programme d’entretien et de mieux me concentrer. » Au Brésil, Wendel peut difficilement refuser les matches exhibitions. En France, il peut s’adonner à sa passion : la pêche en lac. Du bob au permis, il a tout acheté. Mais une douleur à l’épaule l’a poussé à renoncer. Sa sagesse a été récompensée d’entrée, quand il a ouvert le score devant Lens (4-1). Le Brésilien est parti pour vivre un bel été girondin.

 

 

BERNARD LIONS (avec L. L.)

Link to comment
Share on other sites

Meme si je pense que Wendel a parfois été en surégime y'a 2 ans, j'admire particulierement son professionnalisme !

Il est exemplaire de tous les cotés. Des mecs comme ca je crois qu'il n'y en a pas beaucoup dans le foot !

J'espere vraiment qu'il portera nos couleurs encore plusieurs saisons!

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Info trouvée sur le site du journal UK "Daily Mail"

 

http://www.dailymail.co.uk/sport/football/article-1215519/Wendel-wing-way-Spurs-Harry-Redknapp-eyes-Bordeauxs-brilliant-Brazilian.html

 

Wendel could wing his way to Spurs as Harry Redknapp eyes Bordeaux's brilliant Brazilian

 

By Sportsmail Reporter Last updated at 11:40 AM on 23rd September 2009

Comments (0) Add to My Stories Attracting attention: Wendel (front) caught the eye

Tottenham Hotspur are tracking Bordeaux's £7.5million-rated Brazilian winger Wendel.

 

Harry Redknapp is short of options down the left flank, a problem which has been highlighted since Croatia star Luka Modric broke his leg.

 

Wendel, 27, has impressed this season for the French champions and is understood to have many admirers.

 

The former Cruzeiro player was reportedly watched by scouts from Stuttgart and Roma during Bordeaux's 1-1 Champions League draw at Juventus.

 

Napoli also tried to sign him in March, but Wendel instead signed an improved deal keeping him at Stade Chaban Delmas until 2012.

 

He is settled at Bordeaux but would find a lucrative offer from the Barclays Premier League hard to turn down.

Link to comment
Share on other sites

interwiew de Wendell dans sud-ouest du jour,si ce n'est pas à sa place ,vous pouvez supprimer

 

Jeudi 24 Septembre 2009

 

 

--------------------------------------------------------------------------------

FOOTBALL. Pour Wendel, la dernière défaite à Toulouse, en mars, a provoqué une prise de conscience dans l'équipe

 

Wendel : « On a changé complètement »

 

À l'image de son équipe, Wendel réalise un début de saison convaincant. (photo thierry david)

« Sud Ouest ». Vu de l'extérieur, on a l'impression que rien ne peut arrêter les Girondins actuellement. C'est aussi votre sentiment, de l'intérieur ?

 

Wendel. Bien sûr que non. Le moment arrivera où on va perdre. On le sait. Mais c'est vrai qu'en ce moment, on est en forme, on se sent costauds mentalement et physiquement. On a pris conscience qu'on a un effectif capable d'être à nouveau champion de France. C'est notre force par rapport à la saison dernière.

 

Le principal progrès, c'est cette prise de conscience ?

 

Voilà, c'est ça. On a éprouvé beaucoup de difficultés pour franchir cette étape-là. Le coach nous en a souvent parlé mais c'est le match de Toulouse (la dernière défaite bordelaise 3-0 le 7 mars, NDLR) qui nous a vraiment fait comprendre qu'avec un effectif de cette qualité, si tout le monde donne le maximum, ce sera très difficile de nous battre. C'est dans ce sens qu'on a changé complètement.

 

Vous avez déjà connu une telle embellie dans votre carrière ?

 

Oui, avec Cruzeiro en 2003. À chaque fois qu'on rentrait sur le terrain, contre n'importe quelle équipe, on se disait entre nous que si on donnait le meilleur, le pourcentage de victoire serait énorme. C'est le cas à Bordeaux en ce moment.

 

Vous vous préparez à la défaite ?

 

Jamais ! Même les équipes qui jouent le maintien entrent sur le terrain pour essayer de gagner.

 

Quelle est la principale force de Bordeaux, aujourd'hui ?

 

Qu'on joue à un ou deux récupérateurs, on a toujours cette envie d'aller de l'avant, d'être présents devant le but et de marquer. On ne pourra jamais nous l'enlever. Mais on a surtout compris que sans gros effort défensif de la part de tout le monde, la qualité de nos joueurs offensifs ne pourra pas s'exprimer.

 

L'équipe nourrit le joueur, le joueur nourrit l'équipe...

 

Exactement. C'est un échange permanent. Avec le coach aussi. Après Grenoble (1-0), il nous a dit qu'il n'était pas content de nous. Après la Juventus (1-1), c'était l'inverse. Ces moments-là sont importants pour la construction d'une équipe et pour la carrière d'un joueur.

 

Contre la Juventus, Bordeaux a franchi un cap ?

 

C'est le match référence de cette saison. L'année dernière, on a réussi de bonnes choses contre Paris ou Lyon mais on n'arrivait pas à enchaîner. On a gagné en constance, on a progressé dans notre manière de vouloir « faire mal » à l'adversaire.

 

Dans quels domaines l'équipe peut-elle progresser ?

 

Dans tous les domaines. On a tous une marge de progression. Yoann Gourcuff, notre meilleur joueur, s'améliore tous les jours, les autres aussi. L'équipe, le staff, le club... Il y a encore des paliers à franchir.

 

Personnellement, vous faites partie des cadres maintenant à Bordeaux.Comment voyez-vous la suite de votre carrière ?

 

Je n'y pense pas pour l'instant. Je suis sous contrat à Bordeaux jusqu'en 2012. C'est vrai que je me sens vraiment bien dans la région et la ville. J'ai acheté une maison ici, mon fils adore, il vient de commencer le foot. On a des amis à Bordeaux, c'est vraiment sympa.

 

Auteur :

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

ITW : Bonjour Geraldo, comment vas-tu?

 

 

 

Geraldo Wendel : Je vais bien. Après une victoire, le moral est toujours bon.

 

 

 

Es-tu content du match contre Monaco ?

 

 

 

Geraldo Wendel : Ah oui ! Nous avons bien joué, l’équipe a proposé beaucoup de choses. Nous avons donné des solutions des deux côtés à nos partenaires. Nous avons marqué sur notre spécialité, un coup de pied arrêté. C’est quelque chose d’important. Nous sommes toujours premiers en championnat et cela nous donne du baume au cœur avant d’aller à Munich.

 

 

 

L’unique but de la rencontre ne t’en rappelle-t-il pas un autre ?

 

 

 

Geraldo Wendel : (Rires) Oui… Cela ma rappelle notre victoire face au Bayern à Chaban-Delmas. Ce soir, Marouane (Chamakh, NDLR) essaie de marquer mais le gardien réalise d’abord un arrêt. Après, c’est Marc (Planus, NDLR) qui la reprend et qui marque. Le plus important est d’avoir pris les trois points ce soir.

 

 

 

Tu es encore décisif ce soir puisque ton coup franc est à l’origine du but…

 

 

 

Geraldo Wendel : Je suis content d’un point de vue personnel. Lors de chaque match, j’essaie de me montrer décisif avec des coups-francs et des corners. C’était le cas ce soir, il faut continuer à travailler et j’espère que nous serons aussi performants en Allemagne.

 

 

 

T’attends-tu à un match difficile à Munich ?

 

 

 

Geraldo Wendel : Je m’y attends toujours. En UEFA Champions League, il n’y a jamais de matches faciles. Nous allons rencontrer une équipe qui joue bien et cela sera difficile malgré les joueurs suspendus. Ils jouent chez eux, avec leur public… A nous de faire un match intelligent pour ramener des points.

 

 

Est-ce ton premier voyage en Allemagne ?

 

 

 

Geraldo Wendel : Oui, c’est la première fois que je vais en Allemagne, mais nous ne pensons qu’à la rencontre. Nous y allons pour faire un bon match et pour ramener quelque chose de Munich.

 

 

 

Quels sont les objectifs de ce déplacement ?

 

 

 

Geraldo Wendel : Cela va être compliqué. Nous avons sept points alors que l’année dernière nous n’en avions que trois à mi-chemin. Nous allons nous donner à fond et essayer de faire un résultat… Si nous pouvons rentrer de Munich avec une qualification pour les 8èmes de finale d’UEFA Champions League, ce serait parfait.

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

Ca me ferait bien rigoler de voir Wendel en EDF :lol:

 

Sinon bon, Geraldo malgré tout l'attachement que j'ai pour ce joueur hyper sympathique et qui semble être très attaché au club (en disant çà, j'espère qu'on va pas apprendre dans 2 mois qu'il veut partir à Paris ou l'OM... <_< ) je me demande si notre progression ne passe pas par le recrutement d'un joueur plus talentueux que lui pour occuper le côté gauche.

Vous me direz, on est déjà bien emmerdé avec le côté droit.... :D

 

Il a une qualité de coup-franc exceptionnelle et il fait généralement un super travail de replacement défensif, mais je trouve qu'il apporte trop peu offensivement. Sur des matchs comme hier soir, on a besoin d'un véritable joueur de couloir, rapide, percutant, dribbleur. Malheureusement, il n'est pas du tout dans ce registre.

Moi je me demande si, pour la saison prochaine, on aurait pas intérêt à le repositionner plus bas dans l'axe, légèrement au dessus de Diarra (s'il est encore là :D), mais avec Fernando et Plasil, çà fait beaucoup.

 

Après sinon en doublure de luxe, avec un gros temps de jeu malgré tout, car je l'imagine bien suppléer à la fois en MG voir MC mais aussi et surtout en ARG quand il faut faire souffler Trémoulinas.

Bref même dans un rôle de doublure, çà polyvalence pourrait lui donner un gros temps de jeu.

 

Blanc ne l'a fait jouer qu'un seul match arrière gauche alors je ne sais pas si c'est une bonne idée, mais moi je pense qu'il a les qualités pour, de toute façon il a déjà occupé ce poste au Brésil.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Aller, on fait remonter ce topic ...

 

Je ne vais pas revenir sur les reproches qui peuvent être fait envers Wendel sur son jeu, mais simplement sur l'aspect statistique.

 

La saison 2007/08 était tout de même une référence pour le joueur brésilien ... Mais le constat s'impose : il vient de réussir une excellente saison de ce point de vue.

 

Il a inscrit 11 buts et délivré 6 passes décisives en L1 pour un temps de jeu de 2192 minutes. Il n'avait inscrit à l'époque "que" 12 buts pour un temps de jeu dépassant largement celui de la saison qui vient de se dérouler (3078 minutes). Et d'ailleurs, après recherche, il avait effectué le même nombre de passes décisives.

 

Sans oublier qu'il a également été décisif en coupe avec 4 buts ( et une passe décisive ) en 7 matchs, ainsi qu'en LDC avec 4 passes décisives, alors qu'il n'en avait marqué qu'un en Coupe de France et un en Coupe Uefa à l'époque.

 

Au final pour un temps de jeu global similaire (~3500 minutes jouées), Wendel a clairement d'excellentes statistiques qui vont même au delà de son excellente saison 2007/08.

 

 

Voilà, juste pour remettre un peu les choses à leur place après les critiques de l'an dernier, après une saison en demi-teinte, et montrer qu'on tient là un sacré joueur, et surtout avec une mentalité irréprochable et semble-t-il, réellement attaché à notre club :)

Link to comment
Share on other sites

Il est clair que c'est de loin le joueur à qui on ne peut pas faire de reproche dans son implication!

 

En fait en 2007/2008 il était pas meilleure que ca dans le jeu... Il était même moins bon je pense, en revanche il était clairement plus efficace sur CF!

Et c'est tout ce tapage médiatique sur ces CF en comparaison de ceux de Juninho qui en avait fait un "super joueur"!

 

En tout cas si on pouvait avoir 11 Wendell hé bien on aurait pas trop de soucis a se faire!

 

 

Petite question: Quelle est sa valeur marchande? 8? 10? 12? +?

Link to comment
Share on other sites

Oh, quelque soit sa valeur marchande, il a surement une clause de 3,5M/€ :yaisse:

 

 

Wendel sera jamais un très grand joueur, mais c'est un super joueur de club. Il ne brille pas, sauf quand il nous met ses coups francs, mais il fait le boulot 8 matchs sur 10.

C'est le genre de joueur, comme l'a dit cedkiki, à qui on ne peut pas reprocher grand chose. C'est sûrement un grand professionnel, il semble, du moins dans ses déclarations, être assez attaché au club et mine de rien çà commence à faire un bout de temps qu'il est chez nous.

 

Aujourd'hui au niveau de l'identité du club de bordeaux, je le met au même niveau que les Planus, Ramé, anciennement Chamakh et j'espère qu'il finira sa carrière chez nous.

 

(respect)

 

Enfin je persiste à croire qu'il serait meilleur en étant davantage dans l'axe.

Link to comment
Share on other sites

Très bon boulot de Ricardo Camporo -_-

 

@Cedkiki : difficile à dire pour sa valeur. Transfermarkt l'évalue à 10,5M€.

Ya quelques temps, ca parlait d'un intérêt de Blackburn qui était apparemment prêt à débourser £6.5M ( ~8M€ )

Link to comment
Share on other sites

C'est clair, c'est un très bon joueur pour notre club. Ceux qui le critiquent, et cela m'arrive également de le critiquer, ne le critiquent pas pour son engagement permanent mais pour, dans mon cas en tout cas, son poste. Ailier gauche sous Laurent Blanc...mouais. A mon avis il serait nickel en milieu axial car il est bon défensivement, ne lache rien, a une bonne vision du jeu,... Sur l'aile, il manque de vitesse c'est flagrant.

J'espère qu'il restera au club. C'est pas fréquent un joueur comme ça!

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...