Jump to content
Sign in to follow this  
gobdx

[AJ] Jussiê

Recommended Posts

Football365

Cinq petits matchs de championnat seulement depuis le début de saison pour Jussiê, victime de blessures à répétition. Mais rétabli et à 100%, le Brésilien espère bien aider Bordeaux à aller chercher le titre.

 

Jussiê, l'année 2009 démarre et vous n'êtes plus blessé. Cela doit être un grand soulagement…

Contre Osasuna, quand je me suis blessé à nouveau en amical (ndlr : alors qu'il reprenait), ça a été dur. Mais comme j'avais été longuement arrêté, c'était un peu normal d'avoir senti quelque chose après six mois sans jouer. Le plus grand coup dur, c'était de me blesser contre la Roma et la blessure d'après à l'entraînement avec la CFA. Pour moi, c'était très dur. Quand j'ai eu ma blessure, je n'ai pas pensé à combien de temps j'allais rester sans jouer et si ça allait être difficile ou pas. J'ai essayé tout de suite de garder le moral. Mais je ne pouvais pas m'entraîner. J'allais au Haillan tous les jours pour ne faire que des soins : j'ai passé des examens pour savoir dans quel état j'étais. Peut-être est-ce grâce à ma famille et à mes enfants, qui m'ont aidé, que je n'ai pas perdu le moral.

 

Fernando nous a dit que vous aviez effectivement le moral, peut-être un peu trop. Ça vous a peut-être conduit à reprendre trop tôt et à vous blesser à nouveau…

J'avais très envie de jouer. Le problème, c'est que j'avais très envie de jouer. A tout prix. Contre l'Osasuna, peut-être que c'était ça… Contre la Roma aussi. Le temps de récupération n'était pas suffisant. Il y avait ce match de Ligue des Champions : on a avancé un peu ma reprise. Ça a fait sans doute que je me suis blessé à nouveau.

 

Bordeaux est deuxième avant d'attaquer la phase retour. Il y a de belles choses à faire, non ?

Surtout si on refait la deuxième partie de saison qu'on a réalisée la saison dernière. On croît pouvoir faire la même chose. Si on y arrive, je crois qu'on peut espérer être dans les trois premiers sans regarder ce que font les autres équipes. On joue pour être dans les cinq premières places : c'est ce que le coach et le président nous demandent. Après, si on est deuxième, premier ou troisième, super ! Aujourd'hui, nous sommes deuxièmes : on a travaillé pour ça et on va essayer de travailler dans la deuxième partie de saison pour faire ce qu'on a fait la saison dernière pour être sûr ainsi d'être dans le trio de tête du classement.

 

« Nous savons ce dont on est capable »

 

Il y aura à jouer aussi la Coupe de la Ligue et la Coupe de l'UEFA : Bordeaux va jouer sur trois tableaux. L'occasion de faire tourner un effectif important…

Quand on a un effectif qui a beaucoup de joueurs, avoir plusieurs compétitions permet à tout le monde de s'exprimer, d'avoir du temps de jeu. C'est important. Nous n'avons pas réussi en Ligue des Champions, ni en Coupe de France. Mais avec les trois compétitions, nous allons tout faire pour aller le plus loin possible. On pense au titre en championnat. Avec l'effectif qu'on a, on pourra faire tourner tous les joueurs et utiliser tout le monde.

 

On parle toujours de Marseille, Lyon et du PSG mais Bordeaux a également un effectif de qualité. Ça ne vous touche pas qu'on parle surtout d'eux et moins du deuxième ?

Peut-être que les médias font moins attention à nous ! Mais nous, nous savons ce dont on est capable. Après, si les gens ne disent pas ce qu'on vit en ce moment… Mais on n'a pas besoin d'entendre parler les médias pour savoir qu'on a un bon effectif et des joueurs de qualité sur le banc. Nous savons qu'à tout moment, nous pouvons les utiliser. Peut-être que les onze qui vont commencer ne seront pas ceux qui feront la décision dans les matchs. Dans la première partie de saison, il y a eu plusieurs matchs qui ont montré ça.

 

Laurent Blanc parle d'un groupe sain. Le retour de vacances anticipé de certain joueurs cet hiver montre qu'il y a une envie de travailler dans ce club…

Moi, je devais arriver le 5 janvier. Mais comme ma fille reprenait l'école le 5, j'ai décidé de revenir le 3. Le coach l'a su et il m'a demandé si je pouvais arriver le 2 janvier. Comme j'avais peu joué lors de la première partie de saison, ça pouvait être intéressant pout moi et aussi pour lui. Car les autres Sud-Américains n'étaient pas encore rentrés. Ça montre aussi ce que nous voulons à Bordeaux : on a envie de travailler. En reprenant plus tôt, on peut faire un match de reprise avant le match face au PSG, qui est une grosse équipe. Ça nous a permis de monter dans le rythme. On est plus dans le coup.

 

« C'est marrant, Laurent Blanc était défenseur »

 

Laurent Blanc s'est montré très humain dans cette histoire de date de retour pour les Sud-Américains en vous laissant la possibilité de rester quelques jours de plus chez vous. Il essaie de vous comprendre, non ?

Pour l'instant, c'est ça qui fait la différence chez lui. Il y a d'abord son travail bien sûr. Moi, j'ai déjà travaillé avec un autre entraîneur français et c'était différent. Tous les joueurs, et surtout les Sud-Américains, aiment jouer au ballon : c'est la façon dont le coach veut qu'on joue ! C'est marrant, il était défenseur lui… Après, dans la gestion des vacances des Sud-Américains, il sait qu'on passe tout notre temps ici et que c'est important pour nous de voir notre famille à Noël et à la Nouvelle Année. Il sait que c'est une tradition très importante pour nous d'être avec nos familles. Là, il a essayé de faire quelque chose pour nous. Ce n'est pas « normal » ce qu'il fait mais c'est aussi ça qui fait la différence chez le coach. Il y a un vrai échange. Si on fait un bon travail derrière ça il fait quelque chose pour nous. Il a un côté joueur, il est très intelligent. Tous les entraîneurs ne voient pas ça et disent de rentrer le 27 ou le 28 décembre alors que ce ne sont pas deux jours qui font la différence…

 

En échange de ces jours de congés supplémentaires, il vous a juste demandé de vous entretenir. J'imagine que ça a été fait pour ne pas le décevoir…

Les vacances, c'est très court. Mais on a tous un programme à suivre. Il faut bien le suivre sinon, tu es mort quand tu reviens. Tu es mal physiquement. Depuis Saint-Etienne, on a la chance d'avoir eu une semaine pour travailler, pour bien s'entraîner. Même avec le froid, on a bien bossé.

 

Vous êtes ambitieux. Pour aller chercher le titre, il faudra prendre des points face aux gros. Ce match face au PSG a un petit goût de finale…

On sait que ça va être un match difficile. C'est Paris ! C'est un match de reprise du championnat. Ça ne sera pas une finale mais on sait que désormais, tous les matchs seront plus difficiles. Nous sommes deuxièmes et les équipes vont venir avec le sentiment de jouer contre une grande équipe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A quel poste pensez-vous qu'il serait le plus efficace ?

 

Au-delà de la question de son statut de joueur important, son positionnement comme MOD me gène dans la mesure où il repique fréquemment dans l'axe. Du coup, notre jeu a tendance à pencher sérieusement à gauche. Chalmé se retrouvant seul sur le flanc droit à déborder. Attention à ne pas avoir un jeu trop prévisible dans les semaines prochaines...

 

Personnellement, je l'aurais plutôt vu en meneur de jeu remplaçant de Gourcuff. Ce qui permettrait de faire tourner davantage et de ménager notre Breton favori. :rolleyes:

Inconvénient: nous serions privés d'un autre bon (voire très bon) technicien capable de garder le ballon et de temporiser le jeu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour info, dimanche dernier (25/01) Jussié et Henrique accompagnés probablement de leurs familles, ont fait un petit séjour à Cauterets (village des Pyrénnées). Je ne pense pas qu'il aient skié, mais ils ont profité d'une petite séance de balnéo.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le milieu des Girondins de Bordeaux, Jussiê, est victime d'une lésion au niveau des ischio-jambiers contractée samedi lors de Bordeaux-Nancy (1-0).

 

Le site officiel des Girondins de Bordeaux a annoncé que le Brésilien Jussiê souffrait d'une lésion au niveau des ischio-jambiers de la cuisse droite contractée lors d'un choc avec le Nancéien Bérenguer samedi. Le joueur, qui semblait enfin épargné par les blessures, subira des examens approfondis pour déterminer le temps de son indisponibilité.

 

Football365

 

L'infirmerie se remplie de match en match (pleurage)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et voilà,encore un joueur de moins pour la réception de Lyon et la finale...Pfff,bientôt le sommet n'en sera pas un et il n'y aura pas de match comme au mois d'Octobre 2007 (date de notre dernière défaite à domicile en championnat) et pour la finale,que dire;déjà que cela sent le traquenard...D'ailleurs Vannes est en train de laisser filer leurs matchs de Ligue 2 vu qu'ils ont assuré le maintien pendant que nous on doit s'arracher physiquement et mentalement...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il doit y avoir un problème de fabrication, chez ce mec. Il va finir par me dégouter... il est pire qu'une Renault ! Enfin bref, sur une action anodine, il se blesse encore une fois et nous fous bien dans la merde... quel joueur en mousse, bordel -_-

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas loin d'être de ton avis Kéké. La fréquence de ses blessures est vraiment inquiétante surtout pour un joueur de cet age ,et, le plus gênant c'est qu'elles nous empêchent de pouvoir exploiter à plein le talent , unanimement reconnu par le staff, de ce joueur. En deux saisons et demies ,il n'a joué que 54 matchs de championnat (source :l'équipe) pour 8 buts. Ceci est à mon sens bien insuffisant , aussi talentueux que soit le joueur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Explications de Jussîe ( source: Maxifoot )

Bordeaux : nouveau coup dur pour Jussiê (05/04/2009)

 

Le milieu de terrain offensif des Girondins de Bordeaux, Jussiê (25 ans, 16 matchs et 2 buts en L1 cette saison) s'est blessé pour la troisième fois de la saison. Sorti à la 19e minute samedi face à Nancy (1-0), le Brésilien souffre d'une lésion aux ischios-jambiers, selon le staff bordelais. "J'ai senti comme un grosse crampe dans la cuisse, ou une énorme contracture, qui m'a rappelé celle que j'ai eue face à Rome (en Ligue des Champions). J'ai voulu tenter une sorte de sombrero sur le joueur, mais il m'a mis comme une semelle et j'ai eu une appréhension. J'ai mis mon corps en opposition et c'est à ce moment-là que j'ai ressenti la douleur, qui m'a vraiment fait très mal sur le coup", a expliqué Jussiê après la rencontre. (Par Nicolas Lagavardan)

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour ma part le talent de Jussîe !peu etre a l'entrainement devant le staff, mais en match il n'a encore rien prouvé?

un gouffran bis dans son registre,plus des blessures a repetitions, on fait quoi d'un mec comme lui?(54 matchs en 2 an et demi, sacré stat !)

il est invendable actuellement ?(qui a fait une bonne affaire lens ou bordeaux?)

c'est toujours pareil avec les bresiliens!

Share this post


Link to post
Share on other sites

On le vend à un garage de pièces détachées?

Tu exagères, en match il a quand même largement prouvé de quoi il était capable, bien que très irrégulier, quand il est au top il peut faire très mal (rien à voir avec Gouffran qui est ultra régulier dans la médiocrité)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fragile et cher .....voilà le qualificatif qui lui va le mieux ....enfin dur de compter sur un joueur en cristal bon rétablissement tout de même.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On le vend à un garage de pièces détachées?

Tu exagères, en match il a quand même largement prouvé de quoi il était capable, bien que très irrégulier, quand il est au top il peut faire très mal (rien à voir avec Gouffran qui est ultra régulier dans la médiocrité)

le probleme , c'est que depuis 2 saisons et demi, il n'a jamais etait au top (causes blessures)et comme tu le dis: trés irrégulier le reste du temps!

alors je pense que l'on ne peut compter sur lui vraiement meme comme remplacant de luxe?

nous avons a bordeaux 3 joueurs mysteres: Gouffran, Jussiê et le jeune Obertan preté!

vont-ils sortir un jour de leur létargie?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jussiê : « La caïpirinha, une tradition »

21 juillet 2009

 

Décontracté, en short, et en tongs de plage, Jussiê, sourire jusquaux oreilles et t-shirt échancré sur un torse bronzé, sest tranquillement installé dans la salle de presse climatisée du club, pour décompresser et mettre de côté les doubles séances dentraînement quotidiennes. Disponible et affable, le « magicien » bordelais sest prêté au jeu de linterview en mode touriste.

 

Bom dia, Jussiê ! Comment vas-tu ?

Ça va très bien, merci !

 

Quas-tu fait pendant tes vacances ?

Je suis parti en Polynésie avec ma femme et mes enfants, et jen ai bien profité ! Bora Bora, Moorea et Tahiti, cétait le paradis ! Je suis ensuite rentré au Brésil pour voir toute ma famille et mes amis. Nous sommes dabord allés au Nord, à Fortaleza, où se trouvent les belles plages, ainsi quun parc aquatique. Après, nous sommes revenus sur Belo Horizonte, où nous habitons.

 

Tu as joué au foot, là-bas ?

Non, car je reconnais que jai un peu peur de ça, dans la mesure où mon historique nest pas très agréable en matière de blessures… Je suis resté très cool, et jai suivi le programme physique que le club ma donné.

 

Et surfé ?

Non plus, parce que jai peur des vagues ! Cest vrai, sachant quand même que je suis né à côté de la plage, et que jy vais depuis tout petit ! Cest comme ça, et je ne sais pas pourquoi.

 

As-tu bu de la cachaça ?

Ouiii, beaucoup ! Disons que pendant les vacances, on se laisse un peu aller... Jen ai bu pas mal, en famille et avec les amis. Au Brésil, il y a une boisson qui est faite avec de la cachaça (du sucre de canne et du citron vert, ndlr) et qui sappelle la caïpirinha, ce qui constitue une tradition. Voilà…

 

Et un peu fumé ? Dailleurs, on y fume quoi, là-bas ?

Non, je ne fume pas ! Il y a les cigarettes normales et ce quil est permis de fumer, puis, ce qui ne lest pas, et qui est réservé à dautres gens…

 

Par conséquent, la reprise ici, avec le trio Blanc-Gasset-Bedouet, na-t-elle pas été trop dure ?

Si, si, ça a été dur ! Nous avons fait une belle préparation en Bretagne. Cétait difficile, mais bien. On a bossé, tout comme pendant notre deuxième semaine, au Haillan, sans aucune blessure à déplorer. On est juste normalement fatigué. De mon côté, jessaie de bien me reposer, de bien manger, et de bien boire… mais de leau, hein !!! Tout ceci fait du bien et permet de retrouver les sensations.

 

Justement, pour toi, la saison 2008-2009 ne sest résumée quà vingt matches de Ligue 1, 2 buts, plus deux matches de Ligue des Champions, et deux de Coupe U.E.F.A. (0 but). Ce qui fait parfois dire que tu es un intermittent du spectacle*. Quest-ce que cela tinspire ?

Ce que je peux répondre à ça, cest que je ne sais pas si je peux changer cela. Jai 25 ans, cest vrai, mais très franchement, jai vécu ceci tout au long de ma carrière. Peut-être que ça sinversera bientôt, mais jai toujours connu ces hauts et ces bas. Je narrive pas à être performant toute une saison, en termes de régularité. Parfois, je suis là, avec le groupe, et parfois non… Cest comme ça, malheureusement, mais je fais du mieux possible. Ce qui est certain, cest que je ne le fais pas exprès ! Je crois juste que cest dans ma nature.

 

Dès le mois daoût prochain, tu vas évoluer à quel poste : attaquant ou milieu de terrain ?

Cest une bonne question ça, mais je pense que seul le coach peut y répondre ! Des milieux ont été recrutés (Gourcuff et Plasil, ndlr), et des attaquants peuvent encore partir (Chamakh)… Donc, je ne sais pas. Jaime bien jouer en soutien des deux pointes, comme Yoann (Gourcuff), mais je nai pas de préférence. Ce que je souhaite, cest de ne pas me blesser, ce qui serait déjà pas mal pour moi !

 

Michel Bastos vient de signer à Lyon, entre autres pour espérer figurer dans la seleçao pour la Coupe du Monde 2010 ; personnellement, la sélection du Brésil, tu y penses toujours ?

Oui, jy pense toujours, bien sûr. Il y a effectivement la compétition de lannée prochaine, puis celle de 2014, qui se déroulera au Brésil. Je crois que je nai pas besoin de challenge particulier pour espérer, car je suis dans une grande équipe à Bordeaux, qui est le champion de France. On y est bien, et je pense que je nai vraiment pas besoin den bouger pour bénéficier dune opportunité de jouer dans la sélection de mon pays.

 

Faut-il par ailleurs attendre aussi un petit tour de magie de la part de Dunga ?

Non, parce que là-bas, il faut plus que ça ! Il faut être plus que magicien pour évoluer dans la sélection. Il y a tellement de bons joueurs, quil faut vraiment que tu sois bien pour pouvoir avoir une chance…

 

Pour Cruzeiro, où tu as joué durant quatre saisons, il ny a pas eu de magie non plus en finale de la Coupe Libertadores , face à Estudiantes La Plata. Peux-tu nous dire pourquoi ce sont toujours les Argentins qui gagnent face aux Brésiliens, dans cette compétition ?

Il y a une très grande rivalité entre le Brésil et lArgentine, parce que je crois que ce sont les deux meilleurs pays, qui possèdent aussi les meilleures équipes dAmérique latine. Cest donc pour ça quils sont toujours en finale. Après, le fait que ce soit les Argentins qui gagnent le plus souvent, vient dune grande tradition dans cette coupe-là. Et jusquà présent, ils ont montré quils étaient meilleurs que nous.

 

Quest-ce que lon peut désormais souhaiter à Jussiê, cette saison ?

Bonne chance, surtout en ce qui concerne les blessures. La saison que je viens de vivre était bien dun point de vue collectif, mais à titre individuel, cela na pas été terrible pour moi.

 

Et en dehors du terrain ?

La joie, et la santé pour ma famille.

 

* Jussiê a été victime de trois grosses blessures musculaires, qui lont tenu éloigné des terrains durant de longs mois, la saison passée.

 

Laurent Brun

 

 

source : http://www.sofoot.com/jussie-la-caipirinha-une-tradition-114776-article.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est lui qu'il faut aligner mileu droit...surtout à domicile.

c'est ultra offensif et c'est ça qui est bon .

 

 

cf BX/PSG 01.2009

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dimanche 02 Aout 2009

--------------------------------------------------------------------------------

FOOTBALL GIRONDINS DE BORDEAUX, JUSSIÊ. Le Brésilien reconnaît qu'il peine à trouver de la constance en match. Il croise les doigts en espérant que les blessures le laisseront enfin tranquille

 

« Je ne suis pas Ronaldinho »

 

897f702a67.jpg

Jussiê : « J'aime notre façon de jouer » (photo t.v.)

 

 

« Sud Ouest Dimanche ». Comment avez-vous digéré la préparation ?

 

Jussiê. Bien. Je suis content. Une bonne préparation permet d'éviter les blessures. A ce niveau-là, ce n'est pas évident pour moi. J'espère ne pas me blesser pour essayer d'apporter de la continuité à une bonne saison.

 

À quoi attribuez-vous vos blessures fréquentes ? À une constitution fragile ?

 

Non, je ne crois pas être fragile car avant d'arriver à Bordeaux, je n'avais jamais été blessé ! Je pense que le fait d'être resté six mois à ne pas jouer, à cause de ma pubalgie a sans doute entraîné les blessures musculaires dont j'ai souffert la saison dernière. Le problème est que dans notre sport, nous ne pouvons pas jouer à 50 ou 60 %. C'est pour cela que la préparation est très importante.

 

Est-ce votre première vraie préparation aux Girondins ?

 

Disons que je l'ai toujours fait une préparation mais en effectuant un travail spécial à part. Puis les compétitions s'enchaînaient, le corps n'arrivait pas à gérer cela.

 

Peut-on dire que l'on n'a pas encore vu le meilleur Jussiê ?

 

Oui et c'est dommage. Car même lorsque l'on disait que j'étais la recrue des Girondins, les blessures m'ont empêché de montrer ce que je valais. En sachant que je ne suis pas Ronaldinho, ni Kaka, ni Cristiano Ronaldo, loin de là. Mais pour l'instant, je n'ai pas pu évoluer à mon meilleur niveau.

 

Vous avez quand même joué un mois de janvier fabuleux...

 

Oui, c'était un mois spécial, j'étais bien. Mais la blessure est venue tout casser. Dans ces cas-là, le moral en prend un coup. J'ai été blessé plusieurs fois, ce fut vraiment très difficile à accepter.

 

Mais pourquoi n'arrivez-vous à être constant sur la durée d'un match ?

 

Je suis toujours comme ça ! Depuis que j'ai commencé le foot. Certains arrivent à être constants dans un match, sans être nécessairement exceptionnels. Moi, je n'arrive pas à rester concentrer pendant 90 minutes. J'ai des hauts et des bas que je n'arrive pas à gérer. Si ma façon de jouer plaît au coach, j'en suis heureux. S'il estime que mon jeu n'apporte pas assez à l'équipe, j'apporterai ma contribution à l'équipe en entrant en cours de match.

 

Ce manque de concentration ne vous joue-t-il pas des tours ? Comme à Marseille où vous gâchez une occasion en or ?

 

Sur cette occasion, le gardien sort et le terrain glissait beaucoup. J'avais souvent glissé pendant cette rencontre. J'avais l'option de tirer à gauche du gardien car il y avait l'espace. Mais je n'étais pas sur mes bons appuis et j'ai eu peur de glisser. J'ai voulu tenter quelque chose de simple et de lucide, en tirant à droite. Mais cela a permis à Taïwo de revenir et de me prendre le ballon.

 

Vous sembliez peu à l'aise quand vous jouiez à gauche ?

 

J'ai beaucoup joué à gauche par le passé ! C'est une question d'habitude, en fait. C'est vrai que quand je joue essentiellement à droite, il me faut toujours un temps d'adaptation quand je repasse à gauche. Ce n'est pas une question d'être moins à l'aise.

 

Quelle est votre meilleure place finalement ?

 

Je ne sais pas ! J'ai fini la saison dernière milieu gauche. La position que j'occupais en février, à droite d'Alou (Diarra), ça me plaît bien.

 

Avec l'arrivée de Plasil, la montée en puissance de Sertic, vous vous retrouvez en deuxième choix. Est-ce facile à vivre ou vous dîtes-vous que les choses vont changer ?

 

Ca va changer parce que forcément, avec la répétition des matches, tout le monde va jouer. Il faut donc savoir montrer quelque chose dans ces matches-là. Mais je ne suis pas inquiet, je sais comment Laurent Blanc travaille. Il est tout à fait normal que les joueurs qui arrivent aient du temps de jeu. Les jeunes auront l'occasion de montrer leur talent. On ne peut pas être titulaire à chaque match. Il faut se reposer.

 

Mais est-ce facile d'accepter se faire chapitrer à l'entraînement, parce que vous oubliez de courir après un ballon que vous venez de perdre ?

 

Tout à fait normal ! Dans un match, je fais toujours ce que le coach me demande. Si je joue milieu, je sais que je dois me battre, revenir. Là, dans ce match j'étais fatigué. Pour le reste, dans mon contrat, il n'est pas écrit que je dois être titulaire. Je dois vivre avec cela. Si je n'arrive pas à le gérer, je n'ai plus qu'à faire mes valises et je m'en vais ailleurs. Je suis heureux à Bordeaux et notre façon de jouer me plaît. Pour l'instant, je suis content, même si je devais ne pas être titulaire.

 

Auteur : Propos recueillis par Thierry vautrat

 

 

source : http://www.sudouest.com/accueil/sports/football/article/665557/mil/4944632.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'éternel nouvel recrue :P

Non je rigole !

Plus sérieusement, je pense qu'il fera une bonne saison et je le lui souhaite !!

Des joueurs comme lui apporte un plus considérable pour ce qui est de la profondeur du banc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oula, je viens dépoussièrer Jussié, c'est peut-être pour celà qu'il est inexistant (on peut rêver non? (forrestgump) ).

Eternelle recrue, éternel espoir, éternelle déception. Un vrai brésilien en somme.

Par contre je suis tres tres etonné de la reflexion de Blanc à son sujet. L'avez vous entendu clairement le dire, parce que j'ai lu çà sur RMC, la radio qui parle des matchs sans les voir et fabrique des news pour foutre la merde.

En fait Jussié j'ai l'impression qu'il n'est jamais meilleur qu'à ses retours de blessures contrairement aux autres. Je dis pas çà en esperant qu'il se pete à l'entrainement, mais si il a besoin de 2 mois de convalescence pour faire 2 bons matchs, çà revient cher et je suis pret à prendre sa place ! Je ne demande même pas à être payé juste nourri logé ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oula, je viens dépoussièrer Jussié, c'est peut-être pour celà qu'il est inexistant (on peut rêver non? (forrestgump) ).

Eternelle recrue, éternel espoir, éternelle déception. Un vrai brésilien en somme.

Par contre je suis tres tres etonné de la reflexion de Blanc à son sujet. L'avez vous entendu clairement le dire, parce que j'ai lu çà sur RMC, la radio qui parle des matchs sans les voir et fabrique des news pour foutre la merde.

En fait Jussié j'ai l'impression qu'il n'est jamais meilleur qu'à ses retours de blessures contrairement aux autres. Je dis pas çà en esperant qu'il se pete à l'entrainement, mais si il a besoin de 2 mois de convalescence pour faire 2 bons matchs, çà revient cher et je suis pret à prendre sa place ! Je ne demande même pas à être payé juste nourri logé ;)

 

C est bien tu résumes un peu le truc! Le "magicien"...tu parles! Ok il peut être décisif et faire 1 ou 2 bons matchs en 3 ans mais à part ca....Je pense qu il a sa place en CFA dans 2 semaines...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sérieux sur le match d'hier je ne vois pas en quoi il est + blamable que des mecs comme Planus ou Gourcuff...

 

Il a quand même une bonne tête de bouc émissaire facile Jussie .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il a fait un match lamentable et a récolté la pire note de l'équipe bordelaise sur foot365 notamment.

Il a 2 pour info. Il est souvent transparent et n'apporte pas souvent grand chose. Il nous a fait une abdou traoré hier.

 

Au prix où il est payé, autant mettre Sertic...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne veux pas le défendre à tout prix mais il ne faut pas avoir de mémoire sélective non plus.

 

Vous dites qu'il n'apporte rien ? Mardi son entrée a été primordiale contre le Bayern. Pour moi c'est lui qui nous soulage définitivement en étant le seul à ressortir les ballons proprement alors que le Bayern poussait.

 

Contre Nice, c'est également lui qui nous débloque la situation en marquant le 1er but.

 

Bref, je suis d'accord qu'il peut apporter plus, mais lui tomber dessus sur ce match de Lille en particulier, je trouve ça too much quand on voit la prestation globale de l'équipe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bref, je suis d'accord qu'il peut apporter plus, mais lui tomber dessus sur ce match de Lille en particulier, je trouve ça too much quand on voit la prestation globale de l'équipe.

C'est juste normal de commencer à le critiquer. Planus et Gourcuff sont des piliers qui ont assuré sur un grand nombre de match.

Jussie, à part 3-4 matchs où il marque un but important, il a fait quoi ? On ne peut pas mettre Planus et Gourcuff dans la meme catégorie que Jussie quand meme.

 

Et si on ne critique pas Jussie, on ne critiquera jamais personne. Blanc parle souvent de lui comme d'un talent qui n'arrive pas être constant et à le montrer en match.

Désolé mais sa rentrée à Munich est juste normale, enfin une rentrée positive. Il est quand meme bien payé pour apporter de tps en tps quelque chose.

 

Son rendement est beaucoup trop faible, comme Bellion d'ailleurs. Après c'est surement des bons joueurs de banc, qui ne se plaignent pas de leur sort.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord pour dire que Jussie a un rendement bien trop faible.

Maintenant je suis du même avis que tic&tac je vois pas en quoi on peut lui tomber dessus sur le match de Lille.

Et franchement je vois pas en quoi les notes prouvent quoi que ce soit que ce soit celles de l'équipe ou celle de foot365, je ne me base pas sur ça pour juger un joueur.

Pour moi Jussie a été l'un des moins mauvais hier soir, il a été précieux dans la conservation du ballon à des moments ou Lille pressait tellement et nous bougions tellement peu que chacun de nos joueurs se trouvait seul contre 3 ou 4 joueurs et à ce moment du match on aurait pu prendre bien plus qu'un ou 2 buts. Après c'est sur il a pas vraiment accéléré le jeu mais je trouve comme même bien difficile d'accelerer le jeu quand personne ne bouge autour et c'est valable pour lui comme pour les autres.

Et puis il faut voir que Jussie est un joueur qui est capable d'apporter dans des situations bien précises, dans un match comme le Bayern pour conserver un resultat et je pense que dans cette optique là il pourra nous être très utile dans des futurs matchs de Ligue des Champions. Mais il est clair que Jussie n'est pas un dynamiteur de défense et c'est bien pour ça qu'il est sorti au moment ou on avait besoin de marquer.

Jussie n'est pas un titulaire en puissance c'est un bon joueur de banc, qui peut être un très bon joker mais quand tu dois absolument gagner ou que tu fais rentrer un joueur pour marquer ce n'est pas lui qu'on peut faire rentrer, ce serait plus un mec type Gouffran ou Saivet et c'est pour ça que je pense qu'il serait interressant de tester Saivet sur quelques entrées en jeu .

Mais tomber sur Jussie précisement sur le match d'hier ne me semble pas spécialement pertinent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×