Jump to content

[AJ] Diego Placente.


angelion
 Share

Recommended Posts

Le poste de latéral gauche était un des postes prioritaire de Laurent Blanc pour ce mercato. Après l’échec de plusieurs dossiers c’est finalement un international argentin qui débarque en Gironde. Avec Placente, Bordeaux tient là un joueur de couloir, capable d’évoluer en latéral gauche mais aussi en milieu gauche.

 

Nom : Diego Rodolfo Placente

Nationalité : argentine

Age : 31 ans

Date de naissance : 24 avril 1977

Lieu de naissance : Buenos Aires

Taille : 1m76

Poids : 72 kg

Poste : Latéral- milieu

 

Une expérience internationale de premier plan…

Lorsqu’il débute en championnat argentin, sous les couleurs d’ Argentinos Junior, à l’age de 18 ans, le jeune latéral gauche, résolument porté vers l’offensive, impressionne les observateurs. Au bout de 2 an et demi il rejoint le mythique club de River Plate où sa carrière va prendre son envol. En 3 an et demi, il devient une pièce maitresse de River. L’appel de l’Europe se fait alors sentir et le joueur quitte son pays natal pour rejoindre la Bundesliga. Il y jouera durant 5 saisons au Bayer Leverkusen où il sera titulaire indiscutable. C’est ensuite en Espagne qu’il dépose ses valises où il rejoint le Celta Vigo. Sous contrat avec le club espagnol jusqu'en juin 2008, le joueur ne connaître pas la descente en seconde division. En septembre 2007, le club espagnol résilie son contrat suite à un problème administratif qui l'empêche d'inscrire le joueur dans le championnat de seconde division. Sombre histoire d'ailleurs puisque le club émet des doutes sur la double nationalité du joueur, argentine et italienne. Le joueur saisit alors la justice pour faire reconnaître son bon droit et prouver la véracité de sa double nationalité argentine et italienne. En attendant le verdict, le joueur ne reçoit aucune proposition en Europe, à court de forme il se décide à retourner en Argentine au club de San Lorenzo en janvier 2008 où il devient l’une des pièces maîtresse avec son compatriote D’Alessandro. En décembre 2007, la justice reconnaîtra le caractère abusif de la rupture et condamnera le Celta a versé au joueur l'ensemble des salaires dus pour sa dernière année de contrat. Le passeport italien du joueur a été reconnu comme étant parfaitement valable.

 

Une carrière internationale sur le tard…

Diego Placente intègre la sélection Argentine sur le tard. Il obtient sa première cap à l’âge de 23 ans, le 20 décembre 2000 contre le Mexique. Difficile néanmoins pour lui de s'imposer compte tenu de la présence de Juan Pablo Sorin titulaire incontournable. A son crédit tout de même 22 sélections..

 

Une avenir girondin

Après avoir obtenu ses premiers choix aux postes offensifs avec les arrivées de Gourcuff et Gouffran, Laurent Blanc aspirait à obtenir la même chose au poste de latéral gauche. Désireux de doubler tous les postes, priorité était donnée au mancunien Silvestre, que Blanc connaissait très bien pour l'avoir côtoyer à Manchester. Oui mais voila difficile de déloger un joueur qui évolue dans l'un des plus grands clubs anglais. Malgré l'accord du club anglais, c'est le salaire du joueur qui a posé problème et qui a contraint le club Girondin à changer son fusil d'épaule. Blanc s’est alors tourné sur son second premier choix, le jeune toulousain Jérémy Mathieu. En fin de contrat en juin 2009, le transfert du joueur semblait en très bonne voie mais le président toulousain a décidé d’en faire une question de principe et a fermer la porte à Mathieu malgré une offre alléchante de près de 5M d’euros. Décidé à recruter un latéral gauche, Bordeaux va alors s’intéresser au cas du latéral gauche argentin expérimenté de San Lorenzo, Diego Placente. Sous contrat pour 2 ans mais disposant d’une clause lui permettant de rejoindre un club européen, sans indemnité de transfert, le joueur attise la convoitise du club grec de l’AEK Athènes. Flairant le bon coup, Bordeaux décide de se positionner sur un joueur qui avait été suivi par le staff Girondin il y’a deçà quelques saisons et qui figurait sur la liste de Laurent Blanc.. Finalement Placente rejette l'offre de l'AEK et accepte de rejoindre Bordeaux. Blanc voulait un joueur avec une expérience en Ligue des Champions. Il a raté Silvestre mais il ne devrait pas être déçu. Du haut de ses 30 matches de ligue des Champions, dont une finale perdue en 2002 avec le Leverkusen contre le grand Real Madrid, Placente représente un joueur d’expérience qui va venir considérablement renforcer le couloir gauche de l’équipe girondine. A 31 ans, Diego devra néanmoins convaincre les supporters les plus sceptiques qui considère que sa carrière est derrière lui.

 

La joueur sera présenté ce lundi à 12H30. Bienvenida Diego !!

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 115
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Avec l'arrivée de Placente, quid de Jurietti?

J'espère simplement qu'il ne sera pas mis au placard, car il a toujours prouvé son attachement au club, et sur le terrain, il a toujours mouillé le maillot.

Sans compter ses coups de sang légendaires. :)

 

 

ne sois pas inquiet pour Jurietti d'abord il a sa place à droite ...à gauche...au centre...donc il est difficilement contournable.....il a de telle ressource que LOLO compte sur lui .....comme sur Ramé ....sans parler au niveau du vestiaire.... ;)

Link to comment
Share on other sites

Bienvenue au nouvel argentin de l'équipe !!!

 

J'avoue que je connais pas trop, mais j'imagine qu'un mec qui était titulaire dans une des meilleures sélection nationale au monde ne doit pas être une chèvre !!

 

De l'expérience du très haut niveau, c'est du tout bon !!!

 

 

Vamo Diego que a este campeonato le rompemos el orto !!

Link to comment
Share on other sites

28/07/2008 16:33

Foot - L1 - Bordeaux - Placente n'a pas hésité

 

Le latéral gauche argentin Diego Placente a paraphé lundi son contrat le liant pour deux saison aux Girondins de Bordeaux, avec qui il retrouvera cette saison la Ligue des champions, dont il avait disputé la finale en 2002 sous les couleurs du Bayer Leverkusen. «Quand j'étais à San Lorenzo, je savais que j'avais une possibilité de me libérer pour venir en Europe. Avec Bordeaux, tout a été rapide, avec un club très attrayant et séduisant, a-t-il déclaré au Haillan. Quand je suis revenu en Argentine, je n'ai pas imaginé que cela était un retour définitif, car je savais que si j'avais une nouvelle opportunité, j'y reviendrais. Ce retour n'était pas synonyme de retraite définitive. J'ai reçu d'autres offres : une provenant d'Espagne et une autre de Grèce, mais quand j'ai su que Bordeaux s'intéressait à moi, cela est devenu une priorité.»

 

L'ex-international, âgé de trente-et-un ans, a confirmé qu'il pouvait être polyvalent, défenseur central ou milieu, mais il a été engagé pour jouer à gauche de la ligne arrière, un poste où Mikaël Silvestre (Manchester United) et Jérémie Mathieu (Toulouse) ont aussi été sondés. «Je me sens bien physiquement car j'ai suivi une préparation avec San Lorenzo, rassure par ailleurs Placente, mais il me manque encore un peu de pratique avec le ballon pour être à cent pour cent.» Cela pourrait aller vite. «Je connais Fernando car j'ai joué dans le même club que lui en Argentine (River Plate), et parce que nous avions l'habitude de nous retrouver ensemble pour les vacances.» Placente se dit «impressionné» par les installations du club.

 

Il renie au passage une image de défenseur rugueux, à la sud-américaine. «Disons que je jouais dans un club qui prônait un jeu plus technique que physique, par conséquent... non ! Je joue derrière en priorité, mais s'il faut monter et apporter un petit plus offensivement, cela ne pose pas de problème». Par rapport à ses expériences passées, Placente «mettrait Bordeaux et Leverkusen au même niveau en terme d'expérience». «Lorsque je suis arrivé en Allemagne, j'ai eu la même impression et la même opinion, tant concernant le club que son encadrement, les gens et l'accueil réservé» précise-t-il. Si cela se termine encore par une finale de C1, Bordeaux n'aura pas raté son coup. - Avec L. B. (à Bordeaux)

 

 

Source : L'Equipe

 

P.S : Le site officiel a mis en ligne l'interview de Diego Placente.On le voit aussi poser avec le maillot.

Link to comment
Share on other sites

placente3.jpg

« C’est un club sérieux »

Diego Placente a répondu à ses premières questions

lundi 28 juillet 2008 - 16h42 - site officiel

 

Diego Placente a signé son contrat avec les Girondins ce lundi matin, puis a donné sa première conférence de presse d’après signature. S’exprimant en espagnol, il a répondu aux questions des journalistes sur son contact avec le club, son choix de le rejoindre, son niveau physique ou encore ses qualités de défenseur. Très satisfait de faire partie de l’effectif girondin, l’argentin a hâte de retrouver ses nouveaux coéquipiers et de profiter du centre professionnel, qui l’a particulièrement impressionné.

 

girondins.com : Comment se sont passés les contacts avec Bordeaux ?

Diego Placente : Je savais à San Lorenzo que j’avais la possibilité d’être libéré pour venir jouer en Europe. C’était un de mes objectifs. Avec Bordeaux, tout s’est passé très rapidement. Le club est très attrayant et séduisant. J’ai pu en discuter avec d’autres joueurs argentins qui évoluent sous le maillot au Scapulaire, qui me l’ont confirmé.

 

girondins.com : Tu évoluais en Argentine après une carrière européenne. Comptais-tu revenir en Europe ?

Diego Placente : Je suis reparti en Argentine sans imaginer qu’il s’agissait d’un retour définitif. Je savais que si j’avais l’opportunité, je reviendrais en Europe. Mon retour au pays n’était pas une retraite anticipée.

 

girondins.com : As-tu reçu des offres d’autres clubs ?

Diego Placente : Oui, j’ai été contacté par des clubs d’Espagne et de Grèce. Quand j’ai su que Bordeaux s’intéressait à moi, rejoindre cette équipe est devenue ma priorité.

 

girondins.com : Vous pouvez jouer à gauche mais également dans l’axe…

Diego Placente : Je peux jouer défenseur central, j’ai déjà évolué à ce poste. Je préfère toutefois jouer sur le côté gauche. Je peux également rendre des services au milieu de terrain.

 

girondins.com : Comment te sens-tu physiquement ?

Diego Placente : Très bien, j’ai participé à la préparation physique avec San Lorenzo. Il faut maintenant que je retrouve des sensations avec le ballon pour être à cent pourcent. J’ai beaucoup couru, il faut maintenant que je rejoue, et surtout que je fasse connaissance avec mes coéquipiers.

 

girondins.com : Tu connais le championnat allemand et espagnol, que sais-tu du championnat français ?

Diego Placente : Le championnat français est très physique et rapide. L’arrivée de Cavenaghi notamment en France a permis aux Argentins de mieux connaître ce championnat. Nous avons une meilleure connaissance du jeu, beaucoup d’Argentins évoluent ici maintenant.

 

girondins.com : La présence de Bordeaux en Ligue des Champions a-t-elle été décisive dans ta décision ?

Diego Placente : Oui, j’ai eu la chance de disputer cette compétition avec le Bayer Leverkusen, c’est un gros plus pour une équipe, et j’avais envie de la jouer à nouveau.

 

girondins.com : Quelles sont les raisons qui t’ont poussé à choisir Bordeaux, et quelles sont tes premières impressions ?

Diego Placente : J’ai pris des conseils auprès de Fernando Cavenaghi. Le club a fait une très bonne saison l’année dernière, et il s’est qualifié pour la Ligue des Champions. Tout cela m’a décidé à venir ici. Les installations sont magnifiques ici, très peu de clubs en Espagne peuvent rivaliser de ce point de vue, j’ai été très impressionné en les voyant. Quand je suis arrivé, en discutant avec le président, en découvrant les installations, j’ai de suite compris qu’il s’agissait d’un club sérieux, et je suis très satisfait d’être ici.

 

girondins.com : Tu as joué dans des grands clubs, as-tu la sensation d’arriver dans un club d’un étage supérieur ?

Diego Placente : Je mettrais Bordeaux et Leverkusen au même niveau. Quand je suis arrivé dans le club allemand, les installations, le staff, l’accueil, c’était relativement similaire. A Leverkusen, nous jouions chaque année la Ligue des Champions, le recrutement était intelligent, les dirigeants se fixaient une ligne de conduite qu’ils respectaient, et je retrouve cette attitude ici.

 

girondins.com : Quelles sont tes relations avec Fernando Cavenaghi ?

Diego Placente : Nous avons joué dans le même club, et nous avions l’habitude de nous voir pendant les vacances. J’ai peut-être eu l’occasion de le croiser en équipe nationale, mais je n’en suis pas sûr.

 

girondins.com : Arrivé presque dans l’anonymat, il est aujourd’hui la coqueluche du public. Recherchez-vous un parcours similaire ?

Diego Placente : J’aimerais suivre la même trajectoire que Fernando, mais je suis défenseur, et c’est plus difficile de sortir du lot quand on occupe ce poste. Je vais tâcher de faire mon travail défensif et apporter offensivement.

 

girondins.com : Retrouver l’équipe d’Argentine est-il un objectif ?

Diego Placente : J’apprécierais bien entendu d’y retourner, comme tous les joueurs. Mais mon objectif principal est d’abord de jouer avec Bordeaux, faire mon travail, et nous verrons après.

 

girondins.com : Est-ce que Laurent Blanc t’as dit ce qu’il attendait de toi ?

Diego Placente : Non, nous n’avons pas beaucoup parlé de football. Nous avons parlé de l’équipe, mais nous ne sommes pas rentrés dans le détail. Nous avons parlé de différentes choses visant à faciliter mon intégration.

 

girondins.com : Connais-tu d’autres joueurs de l’équipe qui ne sont pas argentins ?

Diego Placente : Non.

 

girondins.com : Les défenseurs argentins ont la réputation d’être assez rugueux. Est-ce ton cas, et quelles sont tes qualités ?

Diego Placente : Mon premier rôle, c’est de bien défendre. Je jouais auparavant dans un club relativement technique, et on faisait plus appel à cette qualité qu’à la force et au physique. Je me concentre pour bien faire mon travail défensif, et une fois que ce travail est effectué, je vais devant et j’aide offensivement, dès que j’en ai l’opportunité.

Link to comment
Share on other sites

Bienvenue au nouvel argentin de l'équipe !!!

 

J'avoue que je connais pas trop, mais j'imagine qu'un mec qui était titulaire dans une des meilleures sélection nationale au monde ne doit pas être une chèvre !!

 

De l'expérience du très haut niveau, c'est du tout bon !!!

 

 

Vamo Diego que a este campeonato le rompemos el orto !!

Faut pas s'emballer et se rappeller que l'integration des défenseurs girondins est dûre et longue

(exemple les plus récents : Henrique ou Diawara...)

 

Mais bon, j'espère juste qu'il me fera mentir :D

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...