Jump to content

[AJ] Jaroslav Plasil


benackbo
 Share

Recommended Posts

  • Replies 82
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

bon bah vodka tous :doh:

 

bienvenue à lui

 

qu'il nous apporte de son talent

Link to comment
Share on other sites

Pays Rép. Tchèque

Age 27 ans

Date de naissance 5 janvier 1982

Lieu de naissance Opocno

Taille 1m82

Poids 72 kg

Poste Milieu

Club actuel Bordeaux

 

3594892116.jpg

 

parcours : matchs

01-02 Monaco 4

02-03(déc) Monaco 4

02-03 Créteil (l2) 14

03-04 Monaco 34

04-05 Monaco 24

05-06 Monaco 21

06-07 Monaco 30

07-08 Monaco 4

07-08 Osasuna 34

08-09 Osasuna 32

Link to comment
Share on other sites

GIRONDINS. L'international tchèque s'est engagé hier pour quatre saisons. Il a été présenté dans l'après-midi au Haillan

 

Plasil au château

 

703b71c811.jpg

Jaroslav Plasil, hier au Haillan. Il portera le n° 18. (photo LAURENT THEILLET)

 

 

«J'avais déjà vu le petit château en photo mais je n'avais jamais visité l'intérieur... » En provenance du club espagnol d'Osasuna, le milieu de terrain tchèque Jaroslav Plasil, 27 ans, 47 sélections, s'est engagé pour quatre saisons aux Girondins de Bordeaux. Le montant du transfert est évalué à 3 millions d'euros. Le nouveau-venu a découvert hier le centre d'entraînement du Haillan, ses « terrains de bonne qualité », son « petit château », donc, et aussi son président, Jean-Louis Triaud. Un président qui l'appelle déjà « Yaro » et s'est fait un plaisir de le présenter à la presse hier après-midi.

 

« Il a passé la visite médicale et rejoindra l'équipe dès ce soir (hier) à Dinard, a commencé Triaud. Jaroslav est un joueur qu'on connaît bien puisqu'il nous a fait quelques misères lorsqu'il jouait à Monaco... » Sourire humble de la recrue, en chemise bleu ciel et col blanc, les cheveux blonds coupe surfeur. Selon Triaud, « dix à quinze jours » de négociations ont suffi à concrétiser l'arrivée en Gironde de l'ancien Monégasque (2001-2007).

 

Si le transfert a été rendu public, il n'est pas encore complètement réglé au niveau de la paperasse : « Nous, lui et son ancien club, sommes tombés d'accord. Mais Osasuna est le club de Pampelune, où ont lieu en ce moment les fêtes de la San Fermin... Donc, on devrait pouvoir signer les documents officiels demain (aujourd'hui)... si les dirigeants n'ont pas trop fait la fête ! », a raconté Jean-Louis Triaud.

 

Des envies d'Europe

 

Après « deux saisons à jouer le maintien avec Osasuna », Jaroslav Plasil manifeste désormais son envie de retrouver les compétitions européennes, sous le maillot marine et blanc. « J'ai été contacté par Laurent Blanc, nous avons eu plusieurs conversations et il m'a expliqué ce qu'il attendait de moi. Bordeaux est un club qui joue très bien au ballon et ça me plaît. C'est un challenge intéressant qui s'ouvre devant moi, j'apprécie l'opportunité de pouvoir disputer la Ligue des Champions et de jouer les premières places dans un championnat important », a commenté le Tchèque. Qui dit avoir « beaucoup entendu parler de Bordeaux, et toujours en bien » par son compatriote Vladimir Smicer, ancien Girondin et international tchèque.

 

Plasil était convoité par plusieurs clubs, dont l'Olympique de Marseille et le VfB Stuttgart, mais préfère ne pas commenter les raisons pour lesquelles il a refusé leurs offres : « J'ai choisi Bordeaux, et puis voilà ». S'il pallie « numériquement » le départ de Gabriel Obertan, mercredi, pour Manchester United (Premier League anglaise), Jaroslav Plasil n'est pas à proprement parler son remplaçant au sein de l'effectif girondin.

 

Sa polyvalence, louée par Laurent Blanc, lui permettra d'entrer aussi bien en concurrence avec Wendel et Sertic dans le couloir gauche qu'avec Jussiê et Fernando dans le couloir droit. Le futur n° 18 des Girondins est également capable de jouer dans l'axe, dans le secteur où règne Yoann Gourcuff.

 

« Polyvalence précieuse »

 

« Il y aura beaucoup de matches à jouer car le club est engagé dans quatre compétitions », philosophait hier le milieu de terrain. Quant à Laurent Blanc, en stage avec ses joueurs à Dinard jusqu'à la fin de la semaine, il a indiqué : « C'est un joueur que je suis depuis longtemps et qui possède une polyvalence précieuse. Sa venue nous ouvre énormément de perspectives. Il n'a pas été facile de le recruter car il intéressait plusieurs clubs. »

 

Par ailleurs, en ce qui concerne la suite du recrutement, Jean-Louis Triaud a répété hier qu'il n'y avait « pas d'urgence ». Les Girondins sont toujours à la recherche d'un défenseur central. Enfin, aucune offre n'a été faite pour l'attaquant Marouane Chamakh.

 

Auteur : NICOLas espitalier

 

source : http://www.sudouest.com/accueil/sports/football/article/645632/mil/4821797.html

Link to comment
Share on other sites

Me tarde de voir à l'œuvre un milieu de terrain:

 

Diarra

 

Plasil Jussiê

 

Gourcuff

 

:w00t2:

 

Avec en solutions aussi Wendel, Fernando et nos petits jeunes Traoré et Sertic...

 

ça le fait quand même. -_- Sur le papier au moins. :D

Link to comment
Share on other sites

je vois plutot wendel a gauche car jussie m'a pas convaincu a la fin de la saison a gauche...

sinon c'est clair que le milieu de terrain pète tout meme les marseillais avec leurs fonds illimités

Link to comment
Share on other sites

ça le fait aussi avec Wendel. :) L'avantage, c'est qu'on aura moultes solutions en milieu si tout le monde reste, notamment Fernando... :rolleyes: La configuration avec Jussiê dans ce quatuor, c'est surtout pour des phases assez offensives. Et puis avec Plasil, Jussiê et Gourcuff derrière 2 attaquants, je pense que des bons ballons vont arriver, et que nos arrières latéraux, eux aussi, vont pouvoir s'en donner à cœur joie; enfin j'espère... ;)

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

J'ai trouvé Jaro meilleur contre Villareal que contre Guingamp.

 

J'ai lu l'article de sud ouest concernant le match d'hier et je les trouve pas très sympathique avec lui.

 

En comparaison, j'ai trouvé Wendel moins en forme.

 

Sinon, je pense qu'il a la capacité pour devenir un titulaire indiscutable.

Link to comment
Share on other sites

Pareillement, je l'ai trouvé meilleur, mais bon rien d'extraordinaire non plus, je penses que si Fernando reste, à court terme ce dernier n'aura pas trop de problème pour retrouver sur place de titulaire dans l'effectif, car intrinsèquement Fernando est bien meilleur que le tchèque -> plus de technique et surtout plus de physique.

 

Plasil aura néanmoins du temps de jeu grâce aux quatre compétitions de notre équipe.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Il a bien commencé contre Lens mais s'est un peu éteint juste après !!

Je pense que une fois qu'il aura digéré sa préparation physique, ce sera autre chose.

J'ai bien aimé sa petite chevauchée en début de match n'empêche :) !!!!!

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

voilà une interview de plasil qui parle de son intégration

 

source: topmercato

 

Bordeaux : Plasil évoque son intégration

 

L'une des rares recrues bordelaise s'est confié au journal Sud Ouest et revient sur son état de forme et son intégration dans l'effectif des champions de France:

 

"Je ne suis pas encore le vrai moi. Je ne suis pas à 100 %. Je peux et j'espère donner plus (...) Comme je suis quelqu'un de timide, j'ai commencé par observer. Je suis arrivé dans un groupe qui vit très bien ensemble et qui m'a tout de suite mis à l'aise. En préparation, j'ai cherché à m'imprégner du style de jeu. Mais il me faut encore un peu de temps pour trouver complètement mes repères" indique l'international tchèque.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Foot - L1 - Bordeaux

Plasil : «Ça dépend de moi»

Après deux saisons en Espagne, à Osasuna, Jaroslav Plasil aborde avec Bordeaux ce qui doit être «(ses) meilleures années» de footballeur. Il s'est confié à notre site avant la réception de Grenoble, samedi (21h00).

Jaroslav Plasil se sent comme un poisson dans l'eau. Ou presque. Après deux saisons passées à lutter pour le maintien à Osasuna, le milieu de terrain a retrouvé à Bordeaux un club à la hauteur de ses ambitions. «En Espagne, il me manquait quelque chose : pouvoir jouer les premières places, disputer la Ligue des champions... Alors forcément, quand l'opportunité de retrouver tout ça s'est présentée, je l'ai saisie». A 27 ans, l'ancien Monégasque dit aborder ce qui doit être ses «meilleures années» de footballeur. «Et ça ne dépend que de moi. Pour l'instant, je ne compte qu'un Trophée des champions à mon palmarès. J'ai envie qu'il y en ait d'autres !».

Changer quelques habitudes

 

Avec les Girondins, l'ancien Monégasque a remporté le premier titre de sa carrière. Il a surtout retrouvé une formation qui «(lui) correspond», même s'il avoue devoir apprendre à changer quelques-unes de ses habitudes. «J'arrive dans une équipe qui aime avoir la possession du ballon, ce qui n'était pas le cas dans mes anciens clubs, explique-t-il. Ces dernières années, on essayait plus de faire mal à l'adversaire avec des récupérations, des contres... Là, avec la force que dégage l'équipe et les talents qu'il y a devant, on essaye davantage de l'user». Son positionnement qui diffère selon qu'il évolue en club - côté droit - ou en sélection - plutôt côté gauche ou dans l'axe - ne lui pose en revanche «aucun problème».

« M'impliquer davantage »

 

Absent contre Nice (4-0) pour cause de rhinopharyngite, puis remplaçant la semaine suivante contre Marseille (0-0), Plasil qualifie lui-même son début de saison de «pas super». «Je n'en fais pas une obsession, mais des buts, des passes décisives, et pouvoir aider à faire gagner l'équipe, c'est ça qui me manque. Je vais monter en puissance». Autre engagement de sa part : mettre son expérience au service de l'équipe en «s'impliquant davantage» dans la vie du vestiaire bordelais. «Pour l'instant, c'est délicat de le faire parce que je viens d'arriver, mais je sais que c'est là-dessus qu'il faut que je progresse : être plus présent, prendre plus de responsabilité. Ça va venir petit à petit». - Emery TAISNE

 

source:lequipe.fr

 

Plasil

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
  • 1 month later...

au prix où bordeaux l'a achete (atour de 4M€) et compte tenu de ce qu'il peux faire (tous les postes du mileiu de terrain ou presque) et de ce qu'il a dejà produit depuis le début de la saison (même s'il est encore irrégulier), on peut considérer que Bordeaux a fait l'affaire du siècle cet été....

A comparer au transfert de Lucho Gonzalez!!!! yaisse%5B1%5D.gifyaisse%5B1%5D.gif

En L1 c'est probablement (avec Ciani et edouard Cisssé peut etre) le meilleurs transferts rapport qualité/prix

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...
  • 10 months later...

Bordeaux : Plasil ne devrait pas rester

 

L'avenir du milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, Jaroslav Plasil (29 ans, 24 matchs et 1 but en L1 cette saison), est incertain. Selon Sud Ouest, l'international tchèque (61 sélections et 4 buts) souhaite absolument disputer une Coupe d'Europe la saison prochaine et se dirige donc vers un transfert cet été. Actuels 12e de Ligue 1 et éliminés des deux coupes nationales, les Girondins ont quasiment abandonné tout espoir de qualification européenne en fin de saison. Le contrat de Plasil court jusqu'en 2013. (Par Nicolas Lagavardan)

 

Source:Maxifoot

 

Plasil sur le départ ?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...